Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prochains rdv 2014

10 novembre 2014 : les clowns à réactions sont de sortie !

et le 22 novembre aussi... à suivre

 www.dopocompagnie.com ou au 06 60 12 43 53

 



Bienvenue à vous!

Retrouvez nos activités et notre actualité grace à notre newsletter : pensez à vous inscrire!!

 

Qui sommes nous?
Une compagnie de théâtre-clown fondée au printemps 2006 , résolument basée sur le jeu d'improvisation. Nous proposons des formations (stages, ateliers) ainsi qu'un accompagnement en création, ou en entreprises sous formes de formations professionnelles. Nous intervenons également dans les milieux professionnels comme clowns acteurs sociaux. Contactez nous!

Retrouvez nos activités et notre actualité grace à notre newsletter : pensez à vous inscrire!!


et retrouvez dans les rubriques "nos stages" et "la marmite clown" tout le programme de nos formations.

 

 



5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 11:19

hello les zamis,

pendant que nous nous remettons doucement des bulles et du caviar, ainsi que des bonnes nouvelles du monde, les Clowns à réaction et la dopo vous ont concoté de joyeuses réjouissances clownesques pour 2017 : à vos agendas!!

25 mars : à la salle de la rousselle, loes clowns réagiront à l'univers photographique de Monsieur olivier dit "le Poulpe"; plus d'infos à venir

26 mars : à la salle de la ruche, à Saucats, tout au long de la journée, les clowns réagiront lors de la journée "Bien être sur terre"; tout un programme !

Un stage "intervention sociale" est organisé les 8 et 9 avril animé par Mimi Lou Duuez, du Bataclown et des Karamazones; qqs places sur candidature pour les intéressés...

et bien d'autres rencontres notamment un cabaret "les clowns et l'actualité" qui démarrera bientôt; plus d'infos à venir. Restez postés

bises à tous et n'hésitez pas à nous contacter

 

Paul

Repost 0
Published by dopo
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 14:37
rdv avec les clowns à réaction
Repost 0
Published by dopo
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 14:26

rdv après le 25 juin à Saucats (voir ci dessous) le 9 juillet à Asques. les clowns à réaction sont de sortie.

Pour réserver, utilisez IMPERATIVEMENT le doodle suivant :

http://doodle.com/poll/ab3e3ksvu9z2t84e

Repost 0
Published by dopo
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 15:12
Clowns à réaction à la campagne le 25 juin

Soirée à Saucats chez Julia et Paul le 25 juin.

Impros clowns par le collectif « clowns à réaction » de Bordeaux ! une soirée tricotée avec le public, autour de ses propres histoires.

A partir d’histoires courtes racontées par des personnes du public (liées au lieu, à la région, et/ou à des souvenirs personnels), les clowns délivreront, à chaud, dans un total esprit d’improvisation, et avec le plus grand respect des (ra)conteurs, une restitution de leur ressenti, créant ainsi une relecture de l’histoire. Ils se feront ainsi miroir, écho de vos histoires, en en tissant avec vous et grâce à vous, de nouvelles.

Loin des stéréotypes associés aux clowns de cirque (grandes chaussures, maquillage outrancier…), il existe aujourd’hui un clown plus « moderne », collant à notre époque ; plus subversif, plus libre, il est aussi plus en prise avec notre monde. Funambule, toujours en équilibre entre son projet et son public, il avance, mais toujours à tâtons. L’accident, l’imprévu, le chemin de traverse sont ses cadeaux.

Venez lui offrir sa matière de jeu à partir de vos propres histoires.

« Au théâtre, les spectateurs ne viennent pas voir des acteurs jouer, ils viennent jouer avec eux ». Michel Bouquet.

Rendez vous nombreux le 25 juin 2016 à 19 heures.

Repost 0
Published by dopo
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 09:47

hello à tous,

Notre collectif de clowns à réactions sont de sortie en ce printemps 2016; en effet, après une mini résidence à la Cerisaie, à Bordeaux, où nous avons eu le plaisir de travailler avec Mimi Lou et Nina des karamazones, sont prévues plusieurs soirées impros avec le collectif : le 25 juin, le 9 juillet, les 10 et 24 septembre, et d'autres encore;

alors, à suivre car je vous tiendrai au courant.

Repost 0
Published by dopo
commenter cet article
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 15:59

La dOpO Cie ESPACE PROFESSIONNEL


Qui sommes nous ?

Si l'aventure vous tente, pour nous contacter :

 Dominique MENE :                    06.19.70.59.79 

 Paul WILLIATTE :                       06.60.12.43.53

 Nos outils pédagogiques

Le clown de théâtre, qu’est-ce que c’est ?

 « C’est en jouant et seulement en jouant qu’on peut être créatif »    Daniel Winnicott

 Loin du stéréotype du clown de cirque, le clown de théâtre met en évidence l’individu dans sa singularité. Aller à la découverte de son propre clown, c’est retrouver la parole spontanée, le plaisir du jeu, l’évidence du présent. C’est renouer avec le plaisir de dire et faire ce qui nous passe par la tête sans avoir peur du ridicule, sans jugement de la part des autres.

 On imagine très bien quel outil formidable il peut être pour chacun en entreprise comme dans la vie de tous les jours, ce qui explique le formidable engouement dont il est aujourd’hui l’objet tant sur scène que dans le monde de l’entreprise.

 L’improvisation, à quoi ça sert ?

« L’improvisation, ça ne s’improvise pas »                                            Louis Jouvet

 Que l’on évolue sur une scène de théâtre ou sur la grande scène de la vie, que l’on soit acteur ou non, tous nous jouons. La seule différence, c’est que les acteurs savent quand ils jouent, les autres ne le savent pas.
Ne pas savoir nous empêche de nous ajuster à la situation. Apprenons à improviser pour se sentir prêt à affronter l’inconnu !

 L’improvisation aide à :

   adhérer, oser, écouter, construire une prise de parole

   libérer les imaginaires de chacun

   développer la confiance en soi, la créativité

   renforcer spectaculairement l’esprit de groupe

 

 

Notre approche pédagogique : allier plaisir et rigueur

 

 

    Que ce soit avec le clown ou avec les outils plus traditionnels du théâtre ou de la communication, nous recherchons avant tout à ce que les participants soient en confiance et s’amusent dans le respect de la personne , gages pour nous d’efficacité et de progression.

 Nous pensons qu’une aventure en entreprise, comme en clown ou en théâtre, c’est d’abord une aventure humaine et une aventure collective.

 

 

 Quelques unes de nos références France Telecom, Le groupe ESCEM (Sup de Co Poitiers, Tours), L'ISEG à Bordeaux et Nantes(Institut Supérieur Européen de gestion), L'EFAP (Ecole Française des Attachées de Presse), La Maison de la Promotion sociale de Bordeaux (avec le Théâtre du Chapeau),  les mairies des villes de Bègles et de Gradignan (33), L'IME de Tresses (33), L'A.G.R.E.A. de Créon, Le festival des z'Arpettes de Gradignan (33)

 

 

 

 

 

 

INTERVENTION EN ENTREPRISE

 

 

Interventions improvisées en clown de théâtre dans vos colloques, séminaires, réunions plénières, conférences, assemblées, inaugurations, et évènements culturels divers. Le regard du clown se fait alors révélateur…

 Théâtre interactif : mettre en jeu une situation donnée, une problématique, et la faire interpréter par les comédiens de la dOpO Cie en interactivité avec le personnel concerné en alternant des temps d’échange et des temps de jeu.

 

 

 

 

      

Les responsables de la dOpO, une double compétence

 Une double expérience dans les champs du théâtre et de l'entreprise : nous ne sommes pas des professionnels de la formation !

 Dominique MENE

 Côté entreprise : Carrière de 20 ans dans des grandes sociétés privées d’ingénierie informatique, puis à La Banque Postale en tant que cadre supérieur. Gestionnaire de projets, elle encadre de nombreuses équipes.

Côté théâtre: Comédienne, danseuse, chanteuse, pratique l’improvisation sous toutes ses formes. S’est formée au clown de théâtre avec le Théâtre du Chapeau à Bordeaux, le Bataclown, Serge Poncelet à Paris. Anime depuis 5 ans des formations au clown de théâtre ainsi que des ateliers théâtre pour un public de tous âges. 

 Paul WILLIATTE

 Côté entreprise : diplômé de l'I.S.C.à Paris en 1986. Carrière de près de 20 ans d'abord chez Microsoft corp. à Seattle, puis chez Danone, Essilor, Cartier, Procter & Gamble et enfin en PME comme Directeur marketing pendant plus de onze ans. Large expérience du management d'équipes.

 Côté théâtre : comédien, metteur en scène. Formation de comédien à Paris, puis de clown au Bataclown, au Théâtre du Chapeau, auprès de Serge Poncelet et en Argentine. Comédien théâtre et clown dans de nombreux spectacles depuis 10 ans. Formateur depuis 5 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 14:04

Et le clown va explorer cela !

C’est merveilleux pour lui !

 Il est un être dépassé, de A à Z ; il fait tout ce qu’il peut pour réaliser son projet

 et en même temps on voit qu’il s’empêche de le réaliser… il peut avoir un projet précis ; les difficultés qu’il va rencontrer sont son terrain de jeu …

 Tout spectacle de clown est voué à l’échec : le clown peut naître de ce désespoir même. Tout désespoir est source de jeu. Ce qui ne va pas : creuse-le ! Le premier problème est le premier désespoir et le premier désespoir est le premier paradis. Devant toute chose, le clown laisse échapper :  «  ah bon ? » suivi  par : « ah chouette ! « .

 Ah bon, on ne peut pas faire de spectacle de clown ? Chouette alors ! C’est le paradoxe fondamental. Le clown est de l’instant et l’instant est le lieu privilégié de son engagement et de sa générosité – généreux qu’il est de lui-même. Et il s’engage comme un intrus – même dans l’écriture d’un spectacle ; un intrus dans l’écriture comme il l’est dans le  lieu, le décor, la musique, les personnes qui sont là.

 Le pari qu’il fait ainsi n’est pas dans l’accumulation de techniques mais au contraire dans le dépouillement, l’appauvrissement de la rencontre. Si il y a mise en scène, c’est en fait pour le clown une mise en selle… et le voyage lui appartient ! Tenir ce qui le porte – y être fidèle. Et cela devient son terrain de jeu, un torrent de jeu, un torrent de « je » à travers tous les jeux.

 On peut donner toute sorte de spectacle à notre clown : ça va ouvrir !

 Et ce qui va arriver – ce qui arrive – est  plus important que ce qui était –ou est – prévu. Ce qui implique qu’il y ait toutefois quelque chose de prévu…mais ça va être tiré vers le vivant, tendu vers le vivant. Le clown veut faire quelque chose et il lui arrive autre chose : nous pouvons espérer faire un spectacle avec tout ce qui arrive.

 C’est quand j’y suis que je sens que mon écriture n’est qu’un support – un pré-texte. Car le clown ne re-présente pas : il n’est pas en re-présentation mais il présente, il est présent, il donne et fait recevoir…quel présent !

Ce n’est pas scénariser ou avoir des idées, c’est se laisser inspirer par son état devant ce qui arrive, être présent à ce qui se passe, à ce qui passe. Il y a de l’éphémère. C’est éphémère et précieux, moment unique : ça n’a jamais été ainsi

et ça ne sera jamais plus ainsi. C’est éphémère. C’est précieux – peut-être parce que c’est éphémère. Et peut-être que tout est éphémère et donc précieux…

Est-il possible de tenir ensemble l’écriture et le vivant ?

La structure ne nous donnera jamais de clown. C’est pour cela qu’il faut s’entraîner à être clown… pour pouvoir lui donner tout ce qui est écrit, et la structure qui va avec, lui donner des passages obligés et qu’il soit là, notre clown, quand nous perdons le fil ! Ce n’est pas un comédien qui joue un personnage et qui de temps en temps est « en clown » ; c’est le clown qui joue et on ne peut pas l’en empêcher. Et plus il sera entraîné à ce jeu, plus il nous entraînera. Or, ici, l’entraînement n’est pas répétition. C’est plutôt une petite chose répétée qui va se nourrir de telle ou telle chose qui se met en place parce qu’elle arrive par surprise. Travailler les surprises et les ré-initialiser, être en mesure de percevoir ce qu’il y a eu de neuf ( la veille par exemple ), permet de percevoir tout ce qui est là maintenant, tout ce qui est en jeu, pour vivre cela - même avec autre chose.  

 

C’est ce qui nous est arrivé qui permet de ré-initialiser. «  Tant que tu n’as pas joué cent fois, ne fais pas ta première ! ».

Le public n’est pas un public pour le clown, c’est un partenaire.

Comment répéter sans lui ?

Le clown se nourrit du public. Et si le public diverge ou s’absente pour penser ou comprendre ce qui se passe, il n’y a plus de public pour le clown !Le temps de détente est aussi important que le temps d’activité : c’est donner de l’espace au spectateur. De même que l’on peut tendre à un jeu hyper minimaliste qui éviterait de trop fabriquer « contre » le public. L e clown est là pour tenir un écran où le spectateur en quelque sorte va faire lui-même son film ; le clown travaille sur le cadre pour que le public sache projeter. Musique, odeur, image par exemple, sont posées comme des cadres et moins elles sont chargées, plus elles sont fortes dans ce jeu d’invitation bienveillante du spectateur. Si il est clown, il est en relation. Et si il est en relation,! c’est pour jouer !

Le clown ne connaît que la dérision de lui-même - jamais des autres – mais il ne le fait pas exprès. De même qu’il peut vouloir faire une blague mais c’est toujours lui qui se fait avoir : il n’est pas au-dessus du public. Si il fait un gag, il ne s’en fait surtout pas une idée avant de le faire !

 Mon univers, ce n’est pas ce que vais raconter mais ce que ça fait à mon clown !

 En ce sens-là nous n’avons qu’un seul univers et peut-être bien que nous n’aurons jamais qu’un seul…spectacle ! S’entraîner à prendre du temps, c’est prendre du temps pour entrer dans cet univers. Et là, oser ne rien faire, c'est-à-dire faire rien, c’est grandiose. C’est comme quand tu regardes par le trou d’une aiguille, c’est tout petit… mais derrière, c’est immense. Il faut oser, là. Oser et il sera toujours temps de doser…non pas : qu’est ce que je vais faire ou rajouter pour que ça fasse plus, mais : jusqu’où cela peut-il aller ? jusqu’où cela va-t-il me mener ?

 Le clown prend tout par le bon bout : le bout du cœur !

 « C’est toi qui dois être petit et humain pour être plus grand que tout le reste ! ». Que rien ne soit interdit dans ta palette. La seule chose que tu as à faire, c’est d’y aller !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 15:13

Vous voulez un renseignement ?
N'hésitez pas nous contacter :

www.dopocompagnie.com
notre adresse postale : La DopoCie 6 chemin faisant, 33650 Saucats
notre courriel : dopocompagnie@laposte.net

téléphone : 06 60 12 43 53 Paul

vous pouvez nous envoyer directement un email en cliquant sur "écrivez-nous" dans la partie "Liens"

ou en remplissant le formulaire "Contact" tout en bas du blog :
Rubriques à renseigner :
 "Vous voulez ": choisir Contacter l'auteur du blog
 "Votre nom": mettre son nom
 "Votre adresse" : mettre son adresse email
 Remplir "Sujet" et "message du mail"
et ne pas oublier de retaper le Code qui apparait dans le "Texte de l'image" et qui est différent pour chaque envoi

Repost 0
Published by dopocie - dans Dopocompagnie
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 21:40

 

  Clowns à réactions le 25 juin à Saucats au Hangar de Julia et Paul, puis le 9 juillet à Asques, puis le 10 septembre à Lichères (Angoulême) et le 24 septembre à Bordeaux centre; et aussi cet été notamment à Bayonne, et Urt. Suivez nous !

 

Infos au 06 60 12 43 53

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by dopo - dans Dopocompagnie
commenter cet article
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 20:47

Et les gens de la dOpO, c’est qui ?

Dominique MENE, comédienne, danseuse, chanteuse, s’est formée au clown de théâtre avec le Bataclown, Serge Poncelet à Paris et surtout le Théâtre du Chapeau à Bordeaux pour qui elle a formé de nombreux clowns depuis 2002. Pratique l’improvisation sous toutes ses formes. A joué dans de nombreux spectacles musicaux et théâtraux. Dominique a par ailleurs une expérience de l’intervention théâtre et clown dans des milieux professionnels.

 

Paul WILLIATTE, comédien, metteur en scène. Formation de comédien à Paris, avec Claudine Gabay, élève de Tania Balachova. Il s’intéresse au clown en arrivant à Bordeaux en 1999 avec le Théâtre du Chapeau puis le Bataclown. S'est aussi formé auprès du Samovar à Paris, de Tom Roos (Belgique). En 2006, il suit une formation en Argentine avec les professeurs de l’école Lecoq Norman Taylor, Paul-André Sagel (le masque) et Ana Alvarado (théâtre d’objets). Comédien théâtre et clown dans de nombreux spectacles depuis 10 ans. Formateur et pédagogue. Il est aujourd'hui formateur en Art oratoire pour l'Ecole de l'Art oratoire à Paris. 

Repost 0
Published by dopo - dans Dopocompagnie
commenter cet article